Le Patrimoine

La forge

 

C’est un ensemble de bâtiments qui fut, autrefois, occupé par la famille Cohenner, forgeron depuis plusieurs générations. La partie la plus ancienne du bâtiment est occupée par la forge.

 

Après travaux, depuis la rentrée 2009, c’est un lieu d’accueil des associations, des animations, une salle multi-activités, une salle d’expositions, des bureaux associatifs et des ateliers d’arts plastiques.

 

Les combles de l’ancienne forge abritent plus d’une centaine de rhinolophes, espèce de chauves–souris extrêmement rare, dont la protection s’inscrit dans la stratégie de développement durable de la commune.

 

Eglise Notre Dame de Confort

 

 

Construite par Alain de Rosmadec (Marquis de Pont Croix, Baron de Molac) et son épouse Jeanne du Chastel, achevée en 1544, elle présente tous les caractères de la période ogivale.

 

Ses vitraux ont 400 ans et furent créés par R de Loubes, artiste de Quimper. Tous les personnages sont différents et leurs couleurs ne sont pas altérées

 

 

 

La roue à Carillons

 

 

L’église renferme une roue en bois à carillons, appelée ROD AR FORTUN, roue de la fortune. Elle est suspendue verticalement au sommet de l’arcade Nord précédant le chœur.

 

Elle date de la construction de l’église : offerte par les fondateurs de l’église en signe de gratitude face à la guérison de leurs enfants muets. Depuis de nombreux pèlerins viennent à Confort pour remercier des grâces reçues. Lorsqu’on la fait tourner, elle émet une musique singulière. Le carillon retentit aujourd’hui au début et à la fin des mariages, lors des baptêmes, etc…

 

 

 

Le calvaire aux treize Apôtres

 

 

Il se dresse sur la route de Douarnenez-Audierne. Sa base en forme de triangle, date de la 2ème moitié du XVIème siècle.

 

Sur chacune des faces sont percées 3 niches et une autre sur chaque éperon soit au total 12 niches qui autrefois abritaient les statues des 12 apôtres.

 

Pendant la révolution les statues furent décapitées et mutilées puis enterrées dans l’église.

 

 

 

Circuit de la vallée du Goyen

 

Permet de découvrir d’autres patrimoines de la commune tels que la fontaine de PENGUEL, le lavoir de KERVEVAN…

C’est vers 1870 que Yann LARC’HANTEC de Plougonven sculpta 13 nouvelles statues qu’il campa tout autour de la plate-forme.

 

 

 

 

 

Eglise de Meilars

 

Elle est composée de trois parties construites au XIIème, XIIIème et XVIIIème siècles.

 

Son clocher fut bâti en 1837, remplacant ainsi le précédent tombé lors d'une tempête en 1836.